Open Letter to Canadians Against Proroguing Parliament / Lettre ouverte aux Canadiens contre la prorogation du Parlement

January 20, 2010 at 12:33pm

[LE FRANÇAIS SUIT]

An open letter to the members of Canadians Against Proroguing Parliament

To the members of CAPP,

This Saturday, January 23, thousands of Canadians will attend anti-prorogation rallies organized by the Canadians Against Proroguing Parliament (CAPP) Facebook group. They won’t be going as Liberals or New Democrats, as Bloc Québécois, Conservatives or Greens. They’ll be going as Canadian citizens, united in their opposition to Stephen Harper’s shut down of Parliament. That will happen because one of you had the courage to stand up in protest – and then another, and another, and another.

I want you to know how heartened I am by the mere existence of this group – the largest spontaneous online political movement we’ve seen yet in this new digital age of politics in Canada. I am heartened because the vitality of our democracy depends on the participation of its citizens, regardless of their political stripes. And your efforts and your numbers – over 200,000 of you so far – proves that Canadians truly are standing guard over our democratic traditions and institutions.

Some dismiss your efforts as nothing more than a click of a button. They are wrong. I know that your organizers have been volunteering their own time for several weeks to prepare Saturday’s rallies. And I know that thousands of you will be taking time off school and work, or away from your families to attend them. Anyone who pretends that those sacrifices don’t count is highly mistaken.

When this group first formed, your rallying cry was “Get back to work.” Well, on January 25, the day Parliament was set to resume, my entire caucus will be back on Parliament Hill for several weeks of roundtables and working sessions on job creation, veterans affairs, the environment, health – issues you care about. Issues that can’t wait.

And this Thursday, January 21, from 3 - 4pm EST, I will be holding an online town hall on my Facebook page. It’s part of a national conversation about this country’s future that includes all Canadians and recognizes the importance of open and honest debate. I encourage all members of CAPP to join us on http://www.facebook.com/michaelignatieff. I will be happy to answer any questions you might have.

When Stephen Harper shut down Parliament on December 30, he was counting on Canadians’ reacting with cynicism and indifference. You showed him that’s not who we are. You showed him that Canadians believe in their institutions and have clear, common sense expectations of their politicians: Get to work, work together and get the job done. It’s what’s expected of every Canadian all day long, and politicians should not live by a different set of rules.

I hope your important work these past few weeks means Stephen Harper gets that message loud and clear this Saturday.

Sincerely,
Michael Ignatieff

----


Lettre ouverte aux membres des groupes « Les Canadiens contre la prorogation du Parlement » et « Canadians Against Proroguing Parliament. »

Aux membres du groupe « Les Canadiens contre la prorogation du Parlement »

Le samedi 23 janvier, des milliers de Canadiens participeront à des rassemblements contre la prorogation, organisés par le groupe Facebook « Les Canadiens contre la prorogation du Parlement » ainsi que sa version anglaise « Canadians Against Proroguing Parliament. » Ces Canadiens n’y participeront pas en tant que libéraux, néo-démocrates, bloquistes, conservateurs ou verts. Ils vont y aller en tant que citoyens canadiens, unis dans leur opposition à la fermeture du Parlement décidée par Stephen Harper. Et cette activité se déroulera parce que l'un d'entre vous a eu le courage de protester - puis un autre, et un autre, et encore un autre.

Je tiens à ce que vous sachiez à quel point l’existence même de ce groupe me fait chaud au cœur : il s’agit là du plus grand mouvement politique spontané en ligne que nous ayons connu en cette nouvelle ère numérique de la politique au Canada. Cela m’encourage parce que la vitalité de notre démocratie dépend de la participation de ses citoyens, quelle que soit leur allégeance politique. En outre, vos efforts et votre nombre - plus de 200 000 d'entre vous à ce jour - prouvent que les Canadiens défendent vraiment nos traditions et nos institutions démocratiques.

Certains dévalorisent vos efforts, en disant qu’il ne s’agit que de cliquer sur un bouton. Ils ont tort. Je sais que vos organisateurs ont consacré bénévolement leur temps libre, pendant plusieurs semaines, à la préparation des rassemblements de samedi. Et je sais que des milliers d'entre vous vont prendre un jour de congé de leur travail, de leur études, ou loin de leur famille, afin d'y participer. Toute personne qui prétend que ces sacrifices ne comptent pas se trompe lourdement.

Quand ce groupe s’est créé, votre cri de ralliement était : « Retournez au travail ». Le 25 janvier, le jour où le Parlement aurait dû reprendre ses travaux, mon caucus entier sera sur la Colline parlementaire pour plusieurs semaines consacrées à des tables rondes et à des séances de travail concernant la création d’emplois, les anciens combattants, l’environnement, la santé – bref, des enjeux qui vous importent. Des enjeux qui ne peuvent pas attendre.

Et ce jeudi 21 janvier, de 15 h à 16 h HNE, j’organise une discussion ouverte en ligne sur ma page Facebook. Elle fait partie de la conversation nationale au sujet de l’avenir de ce pays qui mobilise tous les Canadiens et qui reconnaît l’importance d’un débat ouvert et honnête. J’encourage tous les membres de ce groupe Facebook à se joindre à nous sur http://www.facebook.com/michaelignatieff. Je serai ravi de répondre à n’importe quelle question.

Quand Stephen Harper a fermé le Parlement le 30 décembre, il comptait sur une réaction de cynisme et d’indifférence de la part des Canadiens. Vous lui avez montré que nous n’étions pas comme ça. Vous lui avez montré que les Canadiens croient à leurs institutions et qu’ils ont des attentes claires relatives au gros bon sens à l’égard de leurs parlementaires : retournez au travail, travaillez ensemble, et agissez. C’est ce qu’on attend de tous les Canadiens, et les parlementaires ne devraient pas se permettre de suivre des règles différentes.

J’espère que votre important travail des dernières semaines permettra que Stephen Harper entende votre message haut et fort ce samedi.

Bien à vous,
Michael Ignatieff