Photos
Posts

Retrouvez les textes d'orientation du Congrès d'Aubervilliers sur le site du PS
http://www.parti-socialiste.fr/textes-dorientation-congres/

Après le Conseil national du Parti Socialiste du 27 janvier et à l’issue de la commission nationale d’organisation du congrès, vous trouverez ici les quatre textes d’orientation retenus pour le congrès d’Aubervilliers les 7 et 8 avril.
parti-socialiste.fr
Aujourd’hui, le recrutement de 3 aides-soignantes supplémentaires dans chacun des 7400 Ehpad de France coûterait environ 700 millions d’euros.
Une somme qui représente seulement 22% de la suppression de l’ISF !
Plus que jamais, il s’agit là non d’un choix budgétaire mais bien d’un choix politique.
Posts
Image may contain: 1 person
Jean Brunel

« L’agriculture n’est pas seulement un secteur économique, c’est l’une des pierres angulaires d’un modèle de société ». En discussion avec les jeunes socialistes de l’Aude et Eric Andrieu et André Viola sur les mutations agricoles et sociales pour refonder la gauche.

Image may contain: 2 people, people sitting and indoor
Image may contain: 2 people, people sitting, office and indoor
Image may contain: 5 people, people sitting, screen and indoor
Jeunes Socialistes Aude added 3 new photos.

Débat autour des politiques environnementales et agricoles avec Jean Brunel : penser global agir local. André Viola et Eric Andrieu en faveur des circuits courts. Comment étendre ces initiatives et protéger la santé de tous sans surcoût ?

NOV20
Mon 6:30 PM UTC+01Section Ps Lezignan Corbieres 3 Rue Condorcet
6 people went
Image may contain: 1 person, sitting and indoor
Jean Brunel

Avec Eric Andrieu, en débat sur les enjeux politiques de l’Europe et de l’agriculture dans le cadre des forums de la refondation du PS. Vision de l’avenir, valeurs de gauche et en même temps actions concrètes pour transformer la société au programme de la soirée.

Au lendemain de la conférence de presse de présentation du 100e Congrès de l’AMF (Association des maires de France) qui s’ouvrira le 20 novembre prochain, le Parti socialiste tient à réaffirmer son attachement à la décentralisation et à la libre administration des collectivités mises à mal par les d...
parti-socialiste.fr

La semaine dernière, la Sénatrice de l’Aude, Gisèle Jourda, interpellait dans l’hémicycle le ministre Benjamin Griveaux au sujet du problème de référencement d’hôtels du carcassonnais sur les plateformes de réservation en ligne telles que TripAdvisor et Booking.com.

Il semblerait que cette démarche qui a permis de révéler ce sujet au grand jour et d’inciter le gouvernement à réagir agace le parti de La République en Marche. Celui-ci s’est ainsi fendu d’un message dénonçant un...e « réminiscence de la politique à l’ancienne ».
Nous nous étonnons de cette réaction qui démontre un certain sectarisme dans la pratique. Au contraire, si la Sénatrice de l’Aude a été plus efficace dans son travail que les trois députés de l’Aude réunis, nous devrions plutôt la féliciter !

Mais cela ne semble pas être inscrit à l’ordre du jour de La République en Marche qui préfère critiquer les parlementaires venant d’autres formations politiques...
Mettre en œuvre une politique libérale en place depuis 30 ans dans d’autres pays européens et qui n’a pas fait ses preuves... ne serait-ce plutôt pas cela faire de la politique à l’ancienne ?

See More

ce 10 octobre, Nous soutenons toutes les mobilisations unitaires pour défendre le pouvoir d’achat des fonctionnaires en appelant militants et sympathisants à participer aux mouvements sociaux.

défendre celles et ceux qui,au quotidien, font la qualité de nos services publics fait partie de l ADN du Parti socialiste !

Les annonces gouvernementales sur le projet de budget 2018 sont alarmantes.
Si certains avaient un doute, c’est clairement une politique libérale et injuste qui est proposée.
Pour que moins de 5000 français, les plus aisées, bénéficient d’une importante baisse d’impôt, ce sont tous les Français, notamment les Audois-e-s qui en auraient le plus besoin, qui souffriront d’une baisse de la protection sociale, d’une diminution des services publics et pâtiront des conséquences de l'injustice mise en œuvre par le gouvernement.
En face de la suppression de l’Impôt de Solidarité sur la Fortune le gouve...

La fédération de l’Aude du Parti socialiste salue la forte mobilisation pour la première journée de manifestation contre les ordonnances Macron/Penicaud.
Elle traduit une exaspération profonde face au mépris et au dédain du gouvernement et du président de la République vis à vis des travailleurs.

Traiter de fainéants celles et ceux qui se battent pour défendre le modèle social français et en parallèle favoriser celles et ceux qui vivent de leurs dividendes, est une conceptio...n inacceptable de la société.

Dans une démocratie, on devrait pouvoir manifester ses désaccords sans être taxé de cynique ou d’extrême, c’est un préalable à tout dialogue social.

Les ordonnances reposent sur un déséquilibre dans la relation entre les employeurs et les salariés, elles favorisent la précarisation des salariés et l’affaiblissement de la démocratie sociale portée par les syndicats. Elles permettront surtout de licencier plus facilement tout en protégeant moins efficacement, sans pour autant créer de l’emploi ou le protéger.

D’autant plus inquiétant puisqu’il ne s’agit là que d’un début, le gouvernement voulant aller plus loin dans la mise en œuvre du programme du MEDEF.

Nous refusons le contenu de ces ordonnances Macron/Penicaud d’inspiration purement libérale.

Nous soutenons et soutiendrons toutes les initiatives syndicales, dans le respect de leur indépendance, en appelant à une mobilisation unitaire et massive dans les prochaines semaines afin d'élargir le front contre les mesures gouvernementales qui remettent en cause les droits des salariés et les prérogatives des syndicats.

See More
Image may contain: 2 people, people smiling, text
La désillusion de celles et ceux qui espéraient un renouvellement des pratiques pour regagner la confiance des Français en l’action publique doit être bien grande aujourd’hui.
Le renouvellement est attendu,et il doit être d’ampleur, pour restaurer sur le long terme la confiance des Français dans le fonctionnement démocratique. Malheureusement, la succession des affaires et les premières mesures s...

"Le Parti socialiste doit porter une voix singulière, constructive et vigilante.
Le Gouvernement d'Edouard PHILIPPE proposant une ligne politique libérale largement marquée à droite, la fédération de l'Aude saisit la direction nationale du PS afin de demander aux députés socialistes de ne pas voter la confiance au gouvernement."

Motion du Conseil fédéral votée à l'unanimité le lundi 19 juin

Jean Brunel

Hier soir, le PS a subi une déroute électorale sans précédent. Dans l'Aude, malgré une campagne intense, des valeurs portées avec fierté et une parfaite connais...sance du territoire, nous n'avons pas réussi, autour d'André Viola, notre seul candidat en lice au 2e tour, à stopper cette vague macronienne.
Nos candidats, Alain Ginies, Marie-Helene Fabre et André Viola, et tous ceux qui les ont soutenu, auront porté dignement nos couleurs, sans ne jamais rien céder à la facilité. Nous tenons là l'un des ferments de l'impérieuse reconstruction de notre famille politique.
Car, dès à présent, il faut reconstruire le socialisme démocratique en France alors que le cycle d'Epinay vient de s'achever.
Il faut le faire avec une nouvelle génération, il faut le faire en s'ancrant sur les pratiques locales où toutes les composantes de gauche ont l'habitude de se côtoyer et d'œuvrer ensemble, il faut le faire en assumant nos prises de position et notre singularité, sans louvoyer.
Il faut le faire car il existe un espace politique entre la gauche de la gauche à tendance césariste de Mélenchon et le centrisme jupiterien de Macron. Là se situe le socialisme démocratique, fidèle aux valeurs de la République. Cela ne se fera pas en un jour. Mais cela mérite largement d'être entrepris.

See More

La fédération de l'Aude du Parti socialiste condamne avec la plus grande fermeté l'utilisation de son nom par ses adversaires politiques, ennemis de la démocratie, pour donner des consignes de vote contraire à l'appel de la fédération.

Cette manipulation grossière est absolument contraire à notre appel réaffirmé encore hier sur les réseaux sociaux, auprès de la presse et de nos militants, à faire barrage à l'extrême-droite en votant sans ambiguïté pour les candidats qui sont en lice contre eux.