Photos
Videos
Débat complet de la loi pénalisant la négation des génocides e...
116
5
Message du député La Republique en Marche Stephane Testé, Président du groupe d’amitié France Turquie a l’Assemblée Nationale aux commémorations du Génocide des Arméniens à Livry Gargan le 28 avril 2018. Merci a lui pour ce message très clair
63
5
Garo Paylan 8 décembre 2016
55
Posts

COMMUNIQUE DU CDCA
Soutien a Garo Paylan - Կարօ Փայլան

Le Comité de Défense de la Cause Arménienne (CDCA- ANC France) dénonce les nouvelles poursuites dont fait l’objet aujourd'hui, 17 mai 2018, le député HDP de l’Assemblée turque d’origine arménienne, Garo Paylan.

...

Au nom de l’article 301 du code Pénal turc qui rend illégal « le dénigrement de la Turquitude, de la République Turque, de sa fondation et des institutions de l’Etat », Garo Paylan est poursuivi par le Procureur Général d’Ankara pour avoir utilisé le mot Génocide en se référant au Génocide des Arméniens de 1915 et en indiquant que celui-ci se poursuivait encore aujourd’hui.

Il convient de rappeler que la Cour européenne des droits de l’Homme considère que cet article 301 est « une menace permanente à la liberté d’expression » et que l’Union européenne en décembre 2004 avait considéré que l’abrogation de cet article était l’une des conditions indispensables pour la Turquie pour l’ouverture des négociations d’adhésion.

18 ans plus tard, non seulement les négociations ont été et demeurent ouvertes, mais des poursuites restent engagées au nom de cet article.

Le CDCA appelle donc la France, qui a reconnu le génocide des Arméniens, le Président de la République qui l’a réaffirmé à plusieurs reprises, notamment au diner du CCAF en janvier 2018 en présence de Garo Paylan, à intervenir sans tarder et avec fermeté pour que les poursuites à l’encontre de ce dernier soient abandonnées.

« TAMAM ! Ça suffit ! » s’est indigné le Président du CDCA, Harout Mardirossian. « L’Europe et la France doivent clairement changer d’attitude à l’égard de la Turquie et s’engager à soutenir tous ceux qui défendent les droits de l’Homme, les minorités et la mémoire, comme le fait Garo Paylan.

Nous ne pouvons plus accepter les intimidations de la Turquie qui, au-delà de Garo Paylan, veulent faire taire tous ceux qui veulent que la Turquie reconnaisse les pages sombres de son histoire pour enfin rendre justice et réparations au peuple arménien », a conclu le Président du CDCA.

See More
Image may contain: 2 people, text
Reviews
4.8
6 Reviews
Tell people what you think