Photos
Reviews
4.9
30 Reviews
Tell people what you think
Tom Dakers
· September 5, 2015
Very nice shop, lots of books. And they were very helpful in finding books that even a non French speaking person, like myself, could enjoy.
Lisa Villaret
· January 12, 2018
Je vais à La planète dessin depuis sa naissance rue Littré et j’y ai toujours été parfaitement accueillie et conseillée.
Un grand grand merci pour ce lieu magique et ses nombreux trésors. À quand l’i...nstallation d’un coin lecture avec une machine à café pour y rester des journées entières ?
À très vite !
See More
Martin Debat
· August 18, 2017
très bon accueil, des vendeurs à l'écoute, large choix, et qualité du conseil. J'y ai fait plein de belles découvertes. Je l'ai adopté! :-D
Maximilien Talbot
· October 8, 2017
Très large choix de bandes dessinées et les vendeurs donnent d'excellents conseils.
Stéphane Lézard Noir
· August 18, 2017
Excellent choix et idéalement à deux pas de la Gare Montparnasse !
Cyril Morcrette
· July 16, 2017
Très bon accueil, et des vendeurs connaissant sur le bout des doigts tous les articles de leur caverne d'alibaba, et donc toujours de bon conseils.
Mat Jeudy
· June 28, 2017
Boutique au top et toujours de bon conseil!
Lauren Bertin
· August 24, 2017
Très accueillant, j'y repasserai avec un très grand plaisir
Jla Tend
· December 6, 2016
Accueil au top (je me suis même fait inviter à déjeuner!!!).
Très beau choix, très beaux espaces.
Bonne humeur et bons conseils, à découvrir...
Romain Littiere
· August 4, 2016
Accueil déplorable.
Ni bonjour ni aurevoir.
Alors que nous étions tout les deux avenant et polis. ...
Pas grave nous avons acheté mes comics a la fnac. Dommage que les indé ce tirent des balles dans le pieds à cause de vendeurs malpolis.
See More
Virgile Tdr
· November 17, 2016
Je ne peux clairement plus me passer de cette librairie. Des conseils parfaits, un choix gargantuesque, et des libraires sympathiques. La caverne d'Ali Baba.
Mika Von Herr
· August 30, 2015
Une boutique très classe, un fond gargantuesque et des conseils hors paires. Un lieu destiné à devenir incontournable pour les fans de bd.
Christine Heripel
· February 27, 2016
Excellente librairie de BD de tous styles. Les 2 gérants sont de vrais amoureux de la BD et sont d'excellent conseil pour faire des cadeaux.
Charles Acétylène
· December 18, 2015
Une des meilleures librairies de bandes dessinées parisienne. Excellents conseils, beaucoup de choix, très accueillant.
Florence Leroy Aligon
· December 3, 2016
La meilleure boutique de BD pour moi
Rabeko Schettino Claire
· November 9, 2015
Une belle librairie avec des conseils de professionnels tout cela avec le sourire. A DÉCOUVRIR ABSOLUMENT!!!
Florence Aynié-Brigand
· September 27, 2015
Magnifique boutique dans un quartier formidable. Choix, conseils, accueil chaleureux, foncez-y !
Cecile Tamalet
· November 5, 2015
De bons conseils, une belle librairie, beaucoup de choix
Eric Michel
· December 19, 2015
Très chouette Libraire. Enormément de choix, acceuil et conseil top. Eric
Ninjaw P.B.
· December 29, 2015
Superbe, bon conseils, accueillant, spacieux, bon stock, connaisseurs
Videos
Dédicace de Philippe Scoffoni pour EXO, 2e partie : une fois les couleurs posées, les traits de contours et les finitions donnent une forme définitive au dessin. Cela revient à construire le dessin à l'envers, mais la différence est imperceptible sur le dessin final.
6
Les fleurs c'est périssable, et les bonbons ça nique les dents. À la prochaine soirée, apportez plutôt le jeu «Coups d'un soir». Ci-dessous, Wandrille (son concepteur) nous en explique les règles, mais la simple lecture des cartes est déjà ultra comique. (3 jeux disponibles : Deck macho, Femme fatale et Troisième sexe).
5
Pour ses dédicaces Philippe Scoffoni utilise une technique de pochoirs. Le pochoir est appliqué sur la page avec des sparadraps, de l'encre et un rouleau font le reste...
3
Posts

Japan Expo a remis hier ses prix 2018 :
- «A Silent Voice» de Yoshitoki OIMA (Ki-oon) : Daruma d'or
- «To Your Eternity» de Yoshitoki OIMA (Pika Édition) : meilleure série
- «Golden Kamui» (Ki-oon) : meilleur scénario
- «Levius Est» (Kana) : meilleur dessin...
- «Green Mechanic» de Yami SHIN (Ki-oon) : meilleur manga international
- «Je suis Shingo» de Kazuo UMEZU (Le Lézard Noir) : Prix du patrimoine
- «Les gardiens du Louvre» de Jirô TANIGUCHI (Futuropolis) : meilleure fabrication

See More
Le palmarès des Japan Expo Awards a été dévoilé : découvrez les lauréats des Daruma manga récompensés par le Jury manga et le Jury de la création !
japan-expo-paris.com

La dédicace du jour, c’était Mo/cdm pour «La Planète des riches», album hilarant qui vient de paraître chez Fluide Glacial.
J’ai demandé à Mo de me redessiner la couverture de son album, en changeant quelque chose. Et voilà le travail !

No automatic alt text available.
Image may contain: 1 person, sitting
Image may contain: one or more people and people sitting
No automatic alt text available.
Posts

Pour garder un beau souvenir des auteurs qui passent en dédicace à La planète Dessin, je leur demande de le refaire la couverture de leur livre, mais en changeant quelque chose.
Philippe Scoffoni a été le premier à se prêter à ce nouveau jeu, et de fort belle façon, avec une couverture du tome 3 d’EXO qui passe de la science-fiction au glamour.

Image may contain: 2 people

Il se tient actuellement et jusqu’au dimanche 4 mars une formidable exposition « Goscinny et le cinéma : Astérix, Lucky Luke & Cie »

NB : il nous reste quelques invitations à distribuer !

L’expo présente une belle sélection d’originaux de Sempé, Morris, Uderzo, Gotlib, Giraud et autres dessinateurs ; avec bien sûr la partie cinéma et animation qui est passionnante également.

...

Don’t miss the chance, par Toutatis !

See More

❄️☃️Une vitrine de saison ⛄️❄️

❄️☃️ a season showcase ⛄️❄️
Translated
No automatic alt text available.
No automatic alt text available.
Image may contain: 1 person
Image may contain: 1 person

La plus grosse sortie manga 2018 (so far) c’est «Black Torch», chez Ki-oon Éditions. De la baston dopée aux mononoke, portée par un dessin magnifique. Et pour le lancement de la série, un super jeu Black Torch avec à gagner : des affiches, des badges, des cartes postales et des t-shirts !

(carte à gratter offerte pour l’achat d’un volume de la série, offre limitée aux 50 premiers acheteurs)

Image may contain: one or more people

On ne dit jamais deux sans trois ! A l'occasion de la sortie de son nouvel album, Exo tome 3, Philippe Scoffoni viendra rencontrer les lecteurs à La Planète Dessin le vendredi 9 février 2018 !

Inscription par mail, téléphone (09 73 11 37 11) ou directement à la librairie !

Exo-planète, Exploration spatiale et action sont de nouveau au rendez-vous dans cet ultime volet de la trilogie signée Scoffoni.

...

Rendez-vous vendredi 9 février à La Planète Dessin, 17 rue Littré - Paris 6ème.

See More
FEB9
Fri 4:30 PM UTC+01La planète DessinParis, France
4 people interested

Ce superbe totem du Bouncer de François Boucq qui était dans notre vitrine (le totem, pas François Boucq), nous l’offrons à la première personne qui se présentera à la librairie pour le récupérer !
L’objet se plie et n’est pas si compliqué que cela à transporter.

Image may contain: 1 person, hat
No automatic alt text available.
Pochep Philippe

Palmarès Angoulême 2018 :
--Fauve d'Or, meilleur album : La Saga de Grimr de Jérémie Moreau (ed. Delcourt).
--Fauve prix spéc.ial du jury : Les Amours Suspendu...es de Marion Fayolle (ed.Magnani).
--Fauve Révélation : Beverly de Nick Drnaso (ed.Presque lune).
--Fauve de la série : Megg, Mogg & Owl - Happy Fucking Birthday de Simon Hanselmann (ed. Misma).
--Fauve Patrimoine : Je suis Shingo T1 de Kazuo Umezu ( ed.lezard noir)
--Fauve Polar SNCF : Philippe Valette pour Jean Doux et le mystère de la disquette molle (ed. Delcourt)
--Fauve du Public Cultura : Marion Montaigne pour Dans la combe de Thomas Pesquet (ed. Dargaud)
--Fauve BD alternative : la revue Bien Monsieur N° 8 lancée par Juliette Mancini et Elsa Abderhamani.
--Fauve Jeunesse : La guerre de Catherine de Julia Billet & Claire Fauvel (ed. rue de Sèvres).
--Prix Charlie Schlingo : Anouk Ricard.
--Prix Couilles au cul : Kianoush Ramezani.
--Grand Prix : Richard Corben.

See More

Egalement à l’espace Franquin du FIBD2018, une expo consacrée à Gilles Rochier, auteur de « TMLP » (distingué à Angoulême l’année de sa sortie), de « La Cicatrice », « La Grande Couronne » et quantité d’autres titres qui font de leur auteur un des seuls, depuis allez, Margerin, à faire de la banlieue le théâtre sinon le sujet de son œuvre. Pas une banlieue caricaturale de délinquance exacerbée, de voitures qui brûlent et de No-go-zones où la police serait interdite, mais cett...e banlieue où les mômes s’emmerdent, sans grande perspective d’avenir ; où cependant s’exerce une vraie solidarité au sein de chaque cité (entre les cités, c’est autre chose).
Les bouquins de Rochier demanderont au lecteur de bande dessinée classique l’effort d’accepter un graphisme qu’ils n’identifient pas immédiatement comme séduisant. Un peu comme il a fallu aux amateurs de peinture classique un peu d’audace pour s’intéresser aux travaux de Picasso ou de Matisse.
Cet effort réalisé, je vous assure que vous trouverez le dessin de Rochier admirable : esthétique et percutant, tour à tour drôle ou émouvant. Et ses histoires sont incroyables et passionnantes, avec un art du dialogue et de la mise en scène formidables.
Posez-nous la question à la librairie, on vous montrera les bouquins !

See More

Autre exposition en extérieur, et qui ne craint pas les intempéries : tout l’univers du Titeuf de Zep est mis en avant sur l’esplanade de l’Hôtel de ville ; ainsi que les clins d’œil des autres auteurs à Titeuf (ne manquez pas celui de Moebius).

Another Outdoor Exhibition, which does not fear the weather: the entire universe of titeuf is highlighted on the esplanade of the city hall; as well as the clins of the other authors in titeuf (do not miss the Moebius).
Translated

« Ces jours qui disparaissent » de Timothé Le Boucher, paru aux Éditions Glénat BD, décroche le 28e Prix des Libraires de bande dessinée !

Image may contain: 1 person, smiling, standing
Image may contain: 1 person, indoor
No automatic alt text available.

Exceptionnelle, l’expo Urasawa qui se tient à l’espace Franquin du FIBD : une quantité ahurissante d’originaux sont proposés, des dessins de l’enfance de l’auteur aux planches de ses récits les plus connus (Pluto, 20th Century Boy, Monster, Master Keaton, Billy Bat...) mais aussi d’autres parutions inédites en France, et même un avant-goût de son récit à paraître chez Futuropolis et qui aura pour cadre le musée du Louvre. Et de grands panneaux synthétiques pour expliquer le parcours et l’art de cet auteur essentiel.

Excellente nouvelle en direct de la conférence éditoriale du Groupe Delcourt à Angoulême : les œuvres majeures du géant Osamu Tezuka vont être rééditées en 2018, dans une superbe collection dédiée.

Image may contain: 1 person, smiling, indoor
Image may contain: one or more people and indoor
Image may contain: one or more people
Image may contain: one or more people

Pendant qu’à Paris le courageux Jonathan continue de faire tourner La planète Dessin (eh oui, au risque de pasticher Galilée : « Et pourtant, elle tourne ! »), à Angoulême votre libraire est fidèle au rendez-vous charentais que représente le Festival International de la Bande Dessinée, FIBD pour les intimes, « Angoulême » pour ceux qui ne fréquentent la ville que pendant le festival, Anglouglou après 23h00, « la bédé » pour les locaux.
Jusqu’à vendredi je vais assister à dif...férentes présentations éditoriales, mais si je trouve du réseau, si j’arrive à m’échapper un peu, et si j’ai toujours de la batterie, je vous glisserai quelques photos prises ici ou là.
Car pendant le FIBD la bande dessinée est partout dans la ville : dans les vitrines des commerces qui jouent remarquablement le jeu, dans les espaces dédiés du festival, mais aussi en extérieur avec quelques expositions outdoor.
On va commencer par ça, c’est la première que j’aie vue aujourd’hui : des panneaux électoraux ont été détournés pour une expo commémorative des 50 ans de Mai 1968. Pas en présentant les affiches d’époque, mais en demandant à des auteurs et -trices de réinterpréter lesdites affiches d’époque. Et il y a de sacrées trouvailles !

(Ah tiens, et j’en profite pour vous annoncer que c’est Richard Corben qui est sacré Grand Prix à Angoulême !)

See More