Photos
Posts

La femme oiseau

Venir s’écrire dans l’espace.
Naître.
Féminin. ...
Naître.
Masculin.
Naître à soi.
Cette femme oiseau est faite du sang des règles, de la salive des baisers, de son corps de terre modelée, de sa sueur de sel léchée.
Elle attend.
Elle se met au monde.
Elle est appelée à défier les cieux clairs, les orages qui claquent, le brulant des non dits, la volupté des silences où l’on croit qu’elle est seule.
Elle s’écrit depuis l’aube des temps entre fougue et foudre. La femme oiseau s’épouse lentement aux lendemains qui chantent et chanteront toujours.
Elle est le chant.

Do Montebello

See More
OCT5
Thu 8:00 PM UTC+02Péniche le MarcounetParis, France
38 people interested

La vie de vent-soie
Légère,
Puisque marcher d’amitié ou d’amour aux grèves des jours
Ne s’éprouve que la main desserrée
L’âme souveraine ne peut se contraindre...
Etrangère à ce monde,
Cachée dans le chant
A cœur ouvert.

Nul besoin d'avoir le pied marin pour venir nous rejoindre au Marcounet le 8 juin prochain à 20h. Ce sera, avec vous, le pied musical à bord de cette belle Péniche amarrée au pont des Célestins, Quai de l'Hôtel de Ville où la Seine se fait sereine en écoutant Serge Merlaud (Guitare jazz), Hervé Morisot (guitare électro-acoustique et Ricardo Feijao (Baixolão)... et des surprises!!!

Merci Pierre de Chocqueuse
blog de Choc - Jazz, son actualité (disques, concerts, interviews)
www.blogdechoc.fr

http://www.peniche-marcounet.fr/…

See More
Image may contain: one or more people and text
Image may contain: 1 person, text
Posts

Je n’ai pas encore compris
comment fonctionne le monde,
mais je sais très bien
ce que le ciel exige de moi.
Le temps du gâchis est fini....
Maintenant je pose la main
sur tout ce qui est beau.

Alexandre Romanès

See More
Image may contain: 1 person, text

Je serai en concert le 26 avril 2017 à 20H - Péniche du Marcounet - avec Serge Merlaud à la Guitare Jazz, Hervé Morisot à la Guitare électro acoustique & Ricardo Feijão au Baixolão.
On prend le large à quai sur les veines de lumière du Printemps de la Seine 🙂😘🙃🙃🙃

Image may contain: one or more people and text

CONCERT en quartet (Chant - Do Montebello/ Hervé Morisot - guitare électro acoustique/ Serge Merlaud - guitare Jazz/ Ricardo Feijão - Baixolão)

PENDANT LA NUIT

Pendant la nuit de faille moirée ...
Désamarrer les mots,
S’habiller d’un essentiel
Vers l’humain qui se donne
Etre à quai de soi vers d’autres lendemains
Danser le regard intensément
Dans l’infini des vies qui tanguent
Laisser résonner le temps des guitares
Le chant d’envolée pourpre
Des entrailles jusqu’au ciel
Effleurer la joie embrasée d’aimer
Contre toutes les faims, les soifs, les peut-être
N’avoir d’autre alibi que celui d’être soi
Librement jusqu’au bout
Pendant la nuit, se mettre au diapason
Consentir les métamorphoses.

Do Montebello

See More
APR26
Wed 8:00 PM UTC+02Péniche le MarcounetParis, France
38 people interested

Merci à Thierry Scherrer "L'Alsace"

Image may contain: 1 person, on stage

Je m’apprête à reprendre la route dans quelques jours pour aller en Alsace avec Sergio Farias, Marc Berthoumieux, Ricardo Feijao, Christophe de Oliveira et Julio Gonçalves présenter, en avant première, l’album « Birdy Heart » dans le cadre du Festival Musique et Culture de Colmar. Les mots du poète Werner Lambersy, portent en eux le brûlant de vie qui chante au fond de moi.

« Le corps a beau oublier, jeter dessus pelisses, voluptés d’astrakan et de loutres puis bâches rudes, ...toiles de tente et même la mort par pelletées de mottes grasses, rien n’y fait. L’âme tire aux coutures faufile sa lumière entre les fentes et c’est comme une maison qui s’allume le soir sous les portes et les volets. Là dans la nuit de nos égarements, c’est habité. Là dans les ténèbres du beau brûle un feu bien présent ».

See More
Image may contain: 6 people, people smiling, people playing musical instruments and text
MAR25
Sat 9:30 PM UTC+01Autour de midi... Et minuit.Paris, France
21 people interested
MAR24
Fri 9:30 PM UTC+01Autour de midi... Et minuit.Paris, France
27 people interested

De cette Terra Brasilis où je viens de parcourir plus de vingt mille kilomètres en quelques semaines, il ne fut aucunement question de distance mais de proximité avec le pays intérieur de chaque être que j’y ai rencontré.

Je n’oublie rien des femmes, des hommes, des enfants qui m’ont tant appris par leurs regards, par leurs sourires, par leurs larmes, par leur soif de vivre, par leurs réalisations et par l’exigence de leurs engagements.

Je n’oublie rien des jours et des nui...ts de musique, d’amitié et de lune Potiguares, des beaux horizons du Minas Gerais, des cieux cariocas où tournoient les urubus et où les cormorans vigua rayent l’azur de Rio de Janeiro d’un vol en V. Je n’oublie rien de la trépidante et insomniaque São-Paulo, de la maison des roses (Casa das Rosas) et de son été consacré à la poésie d’Haroldo de Campos, de l’inspiration chantée reçue en cadeau pour l’album « Birdy Heart » qui convoque le silence, pour que chacun accède à son âme-oiseau.

See More
From this terra brasilis where I have travelled more than twenty thousand kilometres in a few weeks, there was no question of distance but proximity to the inner country of every being I met. I do not forget about women, men, children who have taught me so much by their eyes, by their smiles, by their tears, by their thirst for life, by their achievements and by the demands of their commitments. I do not forget the days and nights of music, friendship and moon potiguares, beautiful horizons of minas gerais, the cieux skies where tournoient the urubus and where the cormorans vigua rayent the azure of Rio de Janeiro from a flight in v . I don't forget about the hectic and insomniaque São Paulo, the house of roses (Casa Das Rosas) and its summer devoted to the poetry of haroldo de Campos, the sung inspiration received as a gift for the album "Birdy heart" Who summons the silence, so that everyone can access his soul-Bird.
Translated
No automatic alt text available.

Sur le départ pour Belo Horizonte – Minas Gerais – dans quelques heures ; le cœur particulièrement émue de retrouver Toninho Horta pour enregistrer, à ses côtés, « Waiting for Angela », magnifique thème que ce compositeur musicien de génie a enregistré en 1988 sur l’album « Diamond Land ».

Na partida para Belo Horizonte - Minas Gerais - em poucas horas; o coração particularmente comovido para reencontrar Toninho Horta e gravar, ao lado dele, "Waiting for Angela", belo tema que o gênio músico-compositor gravou em 1988 no álbum "Diamond Land". FELIZ! SUPER FELIZ!

On my departure to Belo Horizonte - Minas Gerais - in a few hours; my heart is particularly moved to meet again com Toninho Horta and record with him, "Waiting for Angela", a beautiful theme that this composer musician of genius recorded in 1988 on the album "Diamond Land".

Image may contain: 2 people, people smiling, people standing and night

Jaques Morelenbaum', je te dis merci pour chaque geste d’archet venu déployer la musique comme jamais il ne m’a été permis de l’entendre jusqu’à ce jour du 22 janvier 2017 qui restera, à jamais, gravé dans ma mémoire.
A toi qui m’a dit qu’un « violoncelliste est souvent un être qui aurait aimé chanter», je te dis « Tu es le chant même » !

Ce que Sergio Farias, Roberto Taufic, Airton Guimaraes et Jaques Morelenbaumviennent d’offrir à l’album « Birdy Heart » tient dans la phrase de Pablo Casals « La musique est la manière divine de dire de belles choses poétiques au cœur »

Inoubliable aventure musicale avec les géniaux Sergio Farias, Roberto Taufic, Airton Guimaraes qui ont bichonné les thèmes subtils de l'album "Birdy Heart" - "Âme-oiseau"... et ça ne fait que commencer... m'envole cette nuit pour Rio de Janeiro pour aller à la rencontre de la magnificence du violoncelle de Jaques Morelenbaum...
Oui, cher René Char, "Il faut trembler pour grandir" et j'en sais quelque chose )

Unforgettable musical adventure with the awesome Sergio Farias, Roberto Taufic, airton guimaraes who tended the subtle themes of the album " Birdy heart " - " Soul-bird "... and it just started... fly me tonight for Rio To meet the magnificence of Jacques Morelenbaum's cello... Yes, dear René Char, "you have to shake to grow" and I know something :-))
Translated
Image may contain: 4 people, people smiling

Envol vers le Brésil ce matin pour l'enregistrement de mon prochain album "Birdy Heart". JOIE au coeur à l'idée des sessions de studio qui s'annoncent magnifiques aux côtés de Sergio Farias, Roberto Taufic, Airton Guimaraes et d'avoir l'immense honneur d'une collaboration avec Jaques Morelenbaum et Toninho Horta!

Fly to Brazil this morning for the recording of my next album "Birdy heart". joy in the heart to the idea of studio sessions that look stunning alongside Sergio Farias, Roberto Taufic, airton guimaraes and have the immense honor A collaboration with Jacques Morelenbaum and toninho horta!
Translated
No automatic alt text available.

Les jours et les mois sont passés au tamis de l’existence poursuivant inlassablement ce temps du cosmos qui n’est pas celui des hommes. Il faudrait déroger à l’usage des traditionnels vœux, ne rien se souhaiter de plus que de vivre pour l’amour de vivre.

Dans ce temps du mépris à la Terre et à l’Humain, nous allons nous mentir une fois encore par des formules dont nous savons qu’elles seront lettres mortes dès les premiers jours de janvier. Nous allons poursuivre dans l’enlis...ement des haines, des joutes sanglantes alors que nos cœurs nous supplient d’aller vers un chant nouveau.

Je vous souhaite d’entrer dans votre cadence qui est un terreau de liberté.

Je vous souhaite de composer avec vos fragilités car elles sont les garantes d’une écoute intérieure bien plus fiable que le vacarme auquel les sociétés dites modernes nous soumettent.

Je vous souhaite des métamorphoses - seules capables de nous conduire tôt ou tard à la joie - qu’elles soient personnelles ou professionnelles ; l’essentiel étant qu’au plus intime de vous, une voix vous murmure : garde ta soif de vivre ; elle t’ouvre aux chemins de découvertes…

Je vous souhaite la plus douce des bienveillances à laquelle nous aspirons tous ; celle que nous nous accordons et qu’en conséquence nous savons accorder à notre prochain.

En 2017, je vous souhaite du bonheur de pied en cap et l’art de le faire rayonner suffisamment pour que d’autres puissent y goûter.

See More
Image may contain: one or more people, people standing, child and outdoor

Venir s’écrire dans l’espace
Tournoyantes plumes d'encre nourries
Naître
Féminin
Naître...
Masculin
Naître à soi
Cette femme oiseau est faite du sang des règles, de la salive des baisers, de son corps de terre modelée, de sa sueur de sel léchée
Elle attend
Elle se met au monde
Elle est appelée à défier les cieux clairs, les orages qui claquent, le brulant des non dits, la volupté des silences où l’on croit qu’elle est seule
Elle s’écrit depuis l’aube des temps entre fougue et foudre.
La femme oiseau s’épouse lentement aux lendemains qui chantent et chanteront toujours.
Elle est le chant.

Do Montebello
© Sacem 2016

See More
Come and write in space Tournoyantes ink feathers Born Female Born Male Born to oneself This woman bird is made from the blood of the rules, from the saliva of kisses, from her body of moulded clay, from her salt sweat. She's waiting. She's going to the world It is called to defy the clear skies, the storms that claquent, the burning of the non, the delight of the silences where we believe that it is alone It has been written since the dawn of time between passion and lightning. The woman bird is slowly marrying the lendemains who sing and sing. She's singing. From Montebello © Sacem 2016
Translated
Image may contain: shoes
Do Montebello added a new photo.
Image may contain: 4 people, people smiling, text