Jump to
Press alt + / to open this menu
Join or Log Into Facebook  
Do you want to join Facebook?
Sign Up

Salon de l'Artisanat & Salon du Meuble et de l'Ameublement à Sfax Hybride mais beau !

La foire internationale de Sfax abrite jusqu'au 08 novembre courant deux salons concomitants : caractérisés tous les deux par une touche manifeste d'innovation conjuguée à un souci évident de qualité.

Non seulement, ils sont concomitants mais les deux manifestations présentent une intersection telle qu'il est difficile de s'y retrouver lorsqu'il s'agit de meubles et d'ameublement.

En effet, quand le travail artisanal, tout en s'inspirant du patrimoine et de la tradition se teinte sciemment d'une coloration moderne pour être au goût du jour et quand le design moderne emprunte quelques traits au patrimoine, il devient difficile d'attribuer une parenté claire au produit hybride. Hybride mais beau !

Les deux salons sont marqués également par la quête perceptible de la qualité, la progression remarquable de leur dimension, et en même temps par un tentant rapport qualité/ prix favorisé par l'absence nous dit-on d'intermédiaires de commerçants, « Ce qui donne, ici, à la formule du « producteur au consommateur » tout son sens », tient à souligner M. Ahmed Jamoussi, vice-président de l'Association de la Foire Internationale de Sfax. Pour le reste, chacun a ses spécificités et ses produits qui lui sont propres.

Le Salon de l'Artisanat « Voit sa superficie d'exposition tripler ou presque et le nombre de ses participants doubler pour atteindre les 65 parmi lesquels figurent des exposants issus des institutions universitaires dont particulièrement l'Institut des Arts et Métiers de Sfax. Pour ce qui est des professionnels attitrés, les provenances sont multiples, entre autres : Sfax, Sousse, Kasserine, Séliana, Médenine », précise M. Féthi Hlila, directeur général administratif de la Foire Internationale de Sfax.

Un tour dans les stands, révèle la nette tendance de l'artisanat à se transcender pour se muer en art à force de créativité, d'innovation et d'originalité. Quitte à y perdre incontestablement de son âme dans son élan incontrôlable vers la perfection esthétique.

Salons en fer forgé ou en bois, aux couleurs chatoyantes ou sobres, panoplies d'ustensiles à usage quotidien en bois d'olivier, en jonc ou en rotin, pièces décoratives d'un goût recherché, verre soufflé aux motifs rutilants, parfums traditionnels, huiles naturelles, herbes aromatiques, poterie esthétique, fibres végétales, habits traditionnels, autant d'articles, d'objets et de produits susceptibles de répondre aux besoins d'une clientèle de plus en plus sensible au charme de tout ce qui est patrimoine, de tout ce qui est authentique, de tout ce qui est ancien sans être kitch.

La même impression de sérieux, et de recherche de la qualité se dégage du 18ème Salon du Meuble et de l'ameublement qui enregistre lui aussi un bond qualiquantitatif avec ses 7000 m2 de superficie, soit 2000 m2 supplémentaires par rapport à l'édition 2008, et ses 60 exposants. Les chambres à coucher, salles à manger et autres salons sont d'une finition bien soignée mais surtout proposés à des prix étudiés, nous assure un exposant qui insiste sur le fait que les prix n'ont pas suivi les cours du bois. Explication : « C'est d'abord le fait de la concurrence de plus en plus serrée et puis nous sommes des ébénistes et non pas des commerçants. Nous avons intérêt à ne pas mettre notre réputation en jeu »

Signalons que le Salon de l'Artisanat est marqué par de nouvelles initiatives : les journées des délégations qui donne l'occasion aux professionnels de chacune des 09 délégations participantes d'exposer gratuitement leurs produits, tandis que les débutants venus des mêmes zones et de Sfax, de participer à des ateliers consacrés au cuir, au textile et au tissage. Quant à la seconde, elle a trait aux divers concours ouverts aux différents exposants dans les métiers suivants : la broderie manuelle, la couture et l'habillement, la coiffure pour dames, le cuivre et le fer forgé ainsi que la pâtisserie traditionnelle. Trois prix récompenseront les lauréats dans chaque spécialité.

Taieb LAJILI
letemps