Join or Log Into Facebook  
Do you want to join Facebook?
Sign Up

Embouteillages en agglomération parisienne : il est plus qu'urgent d'agir

Communiqué de presse du 4 novembre 2010

Une étude comparant la circulation automobile dans différentes villes européennes est parue hier. Elle a été présentée un peu rapidement ici ou là comme montrant que Paris serait "la ville la plus embouteillée d'Europe". Et certains d'espérer y trouver arguments supplémentaires pour fustiger la politique menée à Paris depuis prés de 10 ans.

 

Pas de chance ! La lecture du résumé de l'étude suffit à vérifier que ce n'est pas la Ville de Paris, mais l'agglomération qui est embouteillée, et plus précisément le périphérique et les autoroutes (abusivement appelé "voies rapides"), qui ne sont pas de compétence municipale mais d'Etat, qui sont embouteillées.

 

Cela n'enlève rien a la gravite du constat. Et ce d'autant plus que cette étude intervient quelques jours après que la Commission Européenne ait pointé la France et la Hongrie comme étant les deux pays respectant le moins la directive européenne sur la pollution aux particules fines (polluant automobile le plus dangereux considère comme "probablement cancérigène" par l'Organisation Mondiale de la Santé et responsable de plusieurs milliers de morts chaque année en Ile de France).

 

Il y a donc urgence à agir à la fois pour améliorer la qualité de l'air et pour désengorger les "voies rapides" d'Ile de France, les otages de l'automobile étant doublement victimes puisqu’étant les plus victimes de la pollution.

 

Pour ce faire :

 

- priorité doit être donnée aux transports collectifs de banlieue à banlieue conformément au plan de mobilisation francilien (rocade metro, RER, etc.)

 

- privilégier la circulation des véhicules les moins polluants (et filtrer les plus polluants) grâce à une ZAPA (Zone...) sur l'agglomération parisienne

 

- mettre "de l'intelligence" dans les voies rapides en créant une file réservée aux bus express, taxis, véhicules peu polluants, co voiturage comme cela se fait dans de très nombreux pays... y compris à Los Angeles

 

- et à plus long terme en finir avec le modèle unique de l'automobile censée transporter une famille partant en vacances et circulant 99,99% avec une personne seule, transformant l'automobile en auto-immobile empêtrée par sa propre consommation d'espace

 

Denis Baupin